Alain Houpert – 1er juillet 2014

Ce n’est pas à vous chers lecteurs que nous ferons l’affront de rappeler (comment ça nous voila en train de le faire ?) ce qu’est un sophisme de simple inspection*. Les autres n’auront qu’à lire John Stuart Mills (parce que ce prix est quand même attribué par un jury de haute tenue) qui explique qu’il s’agit « des cas où il n’y a pas de conclusion tirée, la proposition étant acceptée, non comme prouvée, mais comme n’ayant pas besoin de preuve, comme vérité évidente en soi, ou du moins comme d’une si grande vraisemblance intrinsèque, que la preuve externe, bien qu’insuffisante par elle-même, suffit comme adjuvant de la présomption antérieure ».

Alain HoupertSource : Senat.fr

Monsieur Alain Houpert, sénateur UMP de la Côte-d’Or, qui vient de signer un texte publié vite fait bien fait par le journal Le Bien Public pourra servir de maître étalon pour le sophisme de simple inspection.
Ils doivent manquer de journalistes dans la Côte-d’Or parce que personne n’a rien trouvé à redire à ce texte, publié tel quel, sans aucun travail journalistique.

Je vous fais une petite liste ?

– La France est en déclin et notre éducation nationale est en totale décadence.
– Une mauvaise note n’a jamais été un drame pour un élève qui travaille.
– Supprimer les notes, c’est renoncer à la valeur du travail.
– La gauche ne veut pas de français trop intelligents ni trop cultivés.
– En remplaçant les notes par les couleurs, on encourage le laxisme et on décourage les bosseurs.
– Les « notes » font partie de l’existence.
– Il n’y a plus d’inspection des académies sur le niveau des enseignants ou si peu.
– Dans l’éducation nationale française, on fait du « pédagogisme », les formations, quand elles existent, sont essentiellement axées sur le comportemental, plutôt que les nouvelles technologies par exemple.
– Soixante mille nouveaux enseignants ont été créés depuis deux ans dont nous n’avons nul besoin.

Vous pouvez vous arrêter là, vous avez compris l’essentiel.
Quand on pense que c’est un élu de la République dont le vote des lois influe sur une École qu’il connaît si mal, il y a de quoi avoir un peu (beaucoup) peur….

 

* On vient de nous souffler dans l’oreillette que c’est aussi ce qu’on appelle un enthymène…. (c’est beau le grec, non ?)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s